Mornay Festival 2022 : 4e réussite d’affilée !

14/09/2022

Pas de doute, la Creuse est une terre d’accueil pour les voitures de collection et plus particulièrement les voitures de course. Pierre Petit, l’organisateur, proposait du 26 au 28 août derniers, la 4e édition du Mornay festival sur le circuit qu’il a créé il y a quelques décennies déjà, à Bonnat.

Texte et photos Igor Biétry

Le circuit de Mornay, à une vingtaine de kilomètres de Guéret, est un havre de paix pour les amateurs de voitures de course et de sport. Le cadre du château éponyme est une petite merveille. L’ambiance verdoyante et boisée n’est pas sans rappeler quelques évènements britanniques qui font figure d’exemple.

Cette année, ce sont les voitures de rallye du groupe B qui ont été mises à l’honneur avec, cerise sur le gâteau, une spéciale sur route fermée, rien que pour le plaisir des équipages. Ces monstres des années 80 ont fait forte impression avec notamment la présence de plusieurs Renault 5 turbo Maxi et Tour de Corse.

Renault Classic avait fait comme chaque année le déplacement et présentait des voitures historiques sur les portières desquelles nous pouvions lire : François Chatriot, Jean Ragnotti et Alain Serpaggi. Ce dernier, était là d’ailleurs, pour nous régaler avec la voiture qui lui permit de remporter son titre de Champion de France des rallyes en 2e Division en 1985.

Sur la piste, qui est un tourniquet extrêmement technique, les plateaux se succédaient avec des GT modernes, des voitures plus anciennes et aussi quelques plateaux dédiés, comme celui réservé aux Bugatti. Un autre était ouvert aux Cobra (essentiellement des répliques) et aux Jaguar. Les Clubs ont en effet alerté leurs ouailles pour ce rendez-vous à la campagne. Le Cobra Club de France et le Club Bugatti France étaient représentés par une vingtaine de voitures chacun, tandis que le Club Jaguar commence lui aussi à voir tout l’intérêt de ce rendez-vous creusois. Outre les voitures, on notait également la présence du champion de moto Eric Saul et de quelques-uns de ses amis, dont Thierry Espié venu avec une des Motobécane avec laquelle il roulait en Grand Prix, fin des années 70.

Le Mornay festival, c’est aussi tout une ambiance de garden-party avec force de groupes de musique et animations. Le bouquet final, c’est le cas de le dire, fut le feu d’artifice tiré le samedi soir en face de la ligne droite des stands, sous lequel roulaient les fameuses Groupe B, qui ne se privaient pas elles aussi pour cracher des flammes !

Pour finir, on notait la présence d’une superbe AGS de Formule 2 à moteur BMW et un très beau plateau de Formule de France où les marques Martini, Techno, Grac et Elina étaient bien représentées.

À n’en pas douter ce Mornay Festival, qui progresse chaque année, devrait attirer de plus en plus d’équipages les années futures. Le département de la Creuse n’y est pas pour rien, car outre la beauté des paysages, les édiles locaux accueillent ce rendez-vous avec beaucoup d’enthousiasme. Ce qui n’est pas pour nous déplaire. La présidente du conseil départemental Mme Valérie Simonet est venue comme chaque année et le maire de Bonnat a remis très officiellement la médaille de bronze du tourisme à Pierre Petit, l’organisateur.

Obtenir mon Tarif d'assurance Collection