Que faire en cas d'accident en bateau ?

25/08/2020

En cas d’incendie, utilisez tous les moyens à votre disposition pour éteindre les flammes.

En cas de voie d’eau, identifiez l’origine de l’envahissement et tentez par tous les moyens d’en réduire le débit.

En cas de démâtage, cisaillez le gréement dormant pour libérer la partie immergée du mât et veillez à ne pas laisser de cordages et de haubans à l’eau risquant de venir se prendre dans l’hélice.

En cas « d’homme à la mer », jetez une bouée couronne et gardez le naufragé en visuel.  Notez la position du navire. Entreprenez une manœuvre de récupération.

Portez les premiers secours aux personnes blessées.

Dans tous les cas, alertez rapidement de votre situation.
 

Qui contacter en cas d'accident en mer ? 

En cas de blessure, de danger ou de détresse imminente, vous devez dès que possible contacter le Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage).

Vous devez utiliser de préférence pour cela votre VHF de bord sur le canal 16, canal réservé à la sécurité (afin notamment que tous les usagers à proximité puissent entendre votre appel et pour faciliter le travail des sauveteurs en mer) et accessoirement, si votre bateau n’est pas équipé d’une VHF en utilisant votre téléphone en composant le 196.  L’embarquement d’une VHF ­fixe et/ou d’une VHF portative est obligatoire en navigation hauturière et semi-hauturière.

Respectez la procédure d’appel ci-dessous :

Vous devez impérativement fournir les informations suivantes aux secours :

  1. Position de l’embarcation
  2. Nature du sinistre
  3. Nombre de personnes à bord
  4. Type d’embarcation
  5. Nom de l’embarcation
Par VHF Canal 16, prononcer le message suivant le cas de figure :
 

  • DANGER : Sécurité - Sécurité - Sécurité
    Ici le bateau (type et nom de l'embarcation) (par 3 fois)
    Qui se signale (nature du danger à la navigation)
    A la position (position GPS ou azimut / distance d'un point remarquable)
     
  • URGENCE : Pan Pan - Pan Pan - Pan Pan
    Ici le bateau (type et nom de l'embarcation) (par 3 fois)
    Qui se signale (nature du sinistre)
    A la position (position GPS ou azimut / distance d'un point remarquable)
    Nombre de personnes à bord
     
  • DÉTRESSE : Mayday - Mayday - Mayday
    Ici le bateau (type et nom de l'embarcation) (par 3 fois)
    Qui se signale (nature du sinistre)
    A la position (position PS ou azimut / distance d'un point remarquable)
    Nombre de personnes à bord 
Le Cross répondra à votre appel et coordonnera les mesures nécessaires pour organiser les secours et vous venir en aide. Répondez aux questions posées et suivez scrupuleusement les instructions données par le Cross et veiller sur le canal VHF 16.

En général, le Cross fera intervenir la SNSM.

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) a comme mission première le sauvetage des personnes en danger en mer. Les sauveteurs bénévoles de cette association loi 1901 reconnue d’utilité publique, mettent tout en œuvre quotidiennement pour assurer à tous une pratique de la mer sécurisée.

En attendant l’arrivée des secours, capelez votre gilet de sauvetage et demandez à votre équipage de faire de même.

Préparez une remorque.

Préparez la mise à l’eau éventuel de votre radeau de survie.

Rassurez toutes les personnes embarquées.

Il est inutile d’appeler votre assureur pendant l’évènement en mer, il sera temps de le faire une fois les personnes embarquées mises en sécurité et le bateau revenu à quai.

Les frais occasionnés par l’assistance aux biens et le remorquage éventuel de votre bateau peuvent être couverts par la garantie « Sauvetage en Mer » si elle figure à votre contrat. Il vous faudra déclarer l’évènement à votre conseiller et fournir ultérieurement la facture justificative de la SNSM ou du prestataire ayant effectué le remorquage.

 

Que faire en cas de sinistre sur mon bateau ?

1/ Bien réagir pour préserver votre bateau ! Faites effectuer les mesures de sauvegarde par un professionnel afin de limiter et d’éviter l’aggravation des dommages.

2/ Photographier les dégâts pour faire un inventaire précis des dommages subis et/ou causés avant toute intervention. Assemblez ensuite les documents qui peuvent rendre compte de la valeur des biens endommagés : factures d'achat, factures de réparation, tickets de caisse, certificats de garantie, photographies.

Conservez également les justificatifs des frais d'urgence éventuellement engagés. Ces justificatifs serviront de base à l’évaluation du montant de votre indemnisation.

3/ Déclarer !

Auprès de votre conseiller AXA avec qui vous avez souscrit votre contrat que vous pouvez joindre pendant les heures ouvrables.

Vous disposez de 5 jours ouvrés pour déclarer votre sinistre par écrit auprès de votre conseiller AXA. Votre déclaration de sinistre doit comporter toutes les informations qui permettent d'identifier votre bateau ainsi qu’une description détaillée du sinistre (date, lieu, circonstances et causes, dégâts constatés, tiers impliqués, etc.).

En présence de blessés, même légers, indiquez sur la déclaration leur nom et qualité ainsi que la nature de leurs blessures.

4/ Evaluation des dommages avant indemnisation ! Un expert est sollicité dans les meilleurs délais pour évaluer les dégâts à quai ou hors de l'eau. Il faudra alors lui présenter le journal de bord.

 

Option AXA Assistance

Si vous avez souscrit cette option dans votre contrat plaisance, pour rappel AXA Assistance n’intervient pas lors d’opérations d’urgence et de sécurité en mer qui relèvent du CROSS et d’un appel sur VHF 16 ou par téléphone au N° 196 comme précédemment décrit.

A quai uniquement, AXA Assistance vous assiste en cas de besoin d’hospitalisation ou de soins loin de votre lieu d’ancrage et pour organiser un rapatriement éventuel. AXA Assistance délivre aussi une aide pour votre bateau à quai pour divers services comme la livraison d’une pièce de rechange ou le déhalage du quai vers un chantier de réparation locale et l’envoi d’un réparateur à votre bord à votre ponton d’accostage. Vous pouvez contacter ce service en composant le AXA Assistance au 01 55 92 26 92 ou depuis l’étranger au +33 (0) 1 55 92 26 92.

 

Le saviez-vous

Avec l'assurance plaisance AXA, la franchise est réduite de 50 % après 1 an et de 100 % après 2 ans sans sinistre. Cette dégressivité est reconductible. Aucune franchise n’est appliquée en cas de perte totale du bateau.

Obtenir mon Tarif d'assurance Plaisance