Une assurance jet ski, avec ou sans permis?

08/02/2018

La meilleure attitude à adopter est d’assurer votre jet ski dès que vous l’avez acheté. Pour cela, notre devis en ligne simplifié est idéal.

Pour conduire un jet-ski dont la puissance est inférieure à 6CV, vous n’avez pas besoin de permis particulier.

Au-delà de 6 CV, deux permis existent pour conduire un jet ski : le permis « côtier » et le « fluvial » :

  • le permis côtier : il vous permet de naviguer en mer dans la limite de 2 miles du rivage avec un jet-ski à selle, appelé runabout et jusqu'à un mile avec un jet-ski à bras, aussi appelé stand-up.

  • le permis fluvial : il permet de naviguer dans les eaux intérieures et fluviales. Pour obtenir ce permis, vous devez réussir une épreuve théorique et une épreuve pratique assez simples.

Bon à savoir : l’assurance jet ski d’AXA Plaisance ne couvre pas les jets ski à bras.

 

L’assurance jet ski est-elle obligatoire ?

Comme pour le bateau, l’assurance jet ski n’est pas obligatoire. Comme pour le bateau, AXA Plaisance vous recommande fortement de vous protéger en assurant votre jet ski.

Avec votre assurance RC, responsabilité civile, vous êtes couvert, mais pas pour l’ensemble des dégâts causés à autrui. Le risque, en cas d’accident, est de payer longtemps des frais médicaux ou des frais de réparations matérielles (les vôtres ou ceux de l’autre motomarine impliquée dans l’accident). En quelques minutes, remplissez notre devis en ligne simplifié et obtenez le meilleur prix pour votre assurance jet ski.

 

Pourquoi assurer mon jet-ski, contre quels risques ?

Avec ou sans permis, les dangers liés à la pratique du jet ski sont réels… et nombreux :

  • vous mettez votre vie, celles des baigneurs et la vie sous-marine en péril

  • très maniable, le jet ski surprend les novices : un simple mouvement de guidon et la direction d’éjection de l’hydrojet change.

  • à l’inverse d’une voiture, plus le régime du moteur du jet ski est élevé, plus il est facile de changer de direction : accélérer pour gagner en manœuvrabilité, voilà qui n’est pas intuitif pour les novices… et source supplémentaire de risque.

  • Le mode de propulsion du jet ski invite également à la plus grande prudence : le jet arrière, puissant de la turbine représente un danger pour quiconque tombe vers l’arrière du jet ski. Une tenue protectrice adéquate est fortement recommandée.

 

Pour respecter les clauses de votre contrat d’assurance jet ski, vous serez informé de l’équipement spécifique requis, matériel indispensable à votre sécurité.

Le port d’un gilet de sauvetage est, par exemple, obligatoire. AXA Plaisance vous recommande fortement de porter des lunettes. Porter une combinaison iso thermique est une excellente attitude pour vous prémunir du froid et des lésions éventuelles causées par la turbine. Pour en savoir plus dès maintenant sur le matériel de sécurité obligatoire lorsque vous sortez en mer avec votre jet ski, reportez-vous à la liste PDF des équipements de sécurité, disponible sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire.

 

La décision de souscrire une assurance jet ski vous appartient ; les risques sont réels et pourraient être fatals…pour votre budget ! Découvrez le prix de notre assurance jet ski grâce à notre formulaire simple de devis en ligne.

Obtenir mon Tarif d'assurance Plaisance