Bud Sand Race à Magescq : Des bleus et des bosses

Publié le 01/12/2022 Par Thierry Traccan

Du 19/11/2022 au 20/11/2022

Les 19 et 20 novembre derniers se déroulait la Bud Sand Race à Magescq, 3e épreuve du Championnat de France des Sables. Organisé sur le circuit du Bud Racing Training Camp de Magescq, l’événement a rassemblé de nombreux pilotes de diverses catégories : courses Vintage, Amateurs, Quads, Espoirs, Juniors ou encore CFS Motos. Retour sur cette épreuve riche en rebondissements où le pilote Yamaha Milko Potisek a terminé juste derrière son coéquipier Todd Kellett.

Bud Sand Race à Magescq

Une course entre les pins des Landes

Un problème de riches. Voilà ce à quoi est confronté depuis le début de saison Jean-Claude Moussé, ex-quadruple vainqueur du Touquet et responsable depuis plusieurs années de l’équipe Yamaha engagée sur le championnat de France des Sables. Avec Milko Potisek, champion de France et vainqueur du Touquet 2022 (la saison sportive de ce championnat est à cheval sur deux années calendaires, celle que l’on vous relate ici s’achèvera au mois de février 2023, au soir de l’Enduropale du Touquet) et Todd Kellett son dauphin, la team Yamaha tient là, les pilotes les plus redoutables (et redoutés) du plateau !

Si l’an passé la hiérarchie sportive s’est dessinée rapidement, et naturellement, avec Potisek devant et Kellett juste derrière, il semble que le petit Britannique (par la taille seulement) ait bien décidé de jouer cette fois crânement sa chance. Pas de consignes d’équipe chez les Bleus, mais au contraire un traitement à égalité entre les pilotes, pour qu’ensuite, sur la piste, que le meilleur gagne !

Bud Sand Race à Magescq

Un duel au coude à coude

Il semble qu’en ce début de championnat, le meilleur soit bien Todd Kellett. Sans une petite chute dans le dernier tour de la première épreuve disputée du côté de Loon-Plage (59), offrant pour quelques secondes la victoire à Potisek, Kellett aurait signé un imparable triplé. Prenant sa revanche dans les sables de Magescq (40) où Todd termine avec plus de 2 minutes d’avance sur Milko à l’issue des 2h30 de course, montrant dans ce sable noir rendu encore plus délicat – et surtout physique – par une pluie qui tomba à verse durant une bonne partie de l’épreuve, combien il était à la fois prêt physiquement, mais surtout à quel point il était déterminé à montrer à tous, et peut-être en premier à son leader historique, qu’il faudrait vraiment compter avec lui cette année.

Classement de la Bud Sand Race :

  1. Todd Kellett (Yamaha)
  2. Milko Potisek (Yamaha)
  3. Cyril Genot (Honda)
  4. Lars Van Berkel (Honda)
  5. Yentel Martens (Honda)
  6. Alexis Collignon (Ktm)
  7. Florian Miot (Gasgas)
  8. Matteo Puffet (Fantic)
  9. Daymond Martens (Honda)
  10. Simon Depoers (Yamaha)

Résumé de l'épreuve numéro 2Toutes les dates du championnatRésumé de l'épreuve numéro 4

Visuels : © Courses sur Sable – Xavier Leporcher